03 février 2006

troisieme jour de février, matin

radiateur
un bout de mon radiateur parce que n'empeche c'est vraiment mon pote

troisieme jour de fevrier, dix heures et quelques
il faut s'assoir, il faut s'accouder sur du gris. des mots qui s'inscrivent d'eux même, des gens qui trébuchent dessus. une personne se tenant debout et des regards jetés sur elle. découvrir le plaisir de comprendre ce que l'on n'a jamais cherché à comprendre.
et puis devoir se cacher. une tension palpable, une "ambiance electrique", qu'elle leur dit.

troisieme jour de février deux heures plus tard
devoir se forcer à échanger des mots que l'on n'a ni envie d'entendre, ni envie de prononcer. attendre que le temps passe.
hypocrisie.
ca ne me fait pas rire, c'est parce que je comprends pas ce que tu dis. ta langue est inconnue à la mienne et j'en ai depuis longtemps abandonné l'apprentissage. c'est dommage je l'aime bien. mais le train est parti trop loin pour que je puisse le rattraper, et je ne sais rien rattraper.
je ne désire pas communiquer avec toi, jeune femme, laisse moi dans mes divaguations.
'fin 'fin 'fin
"se lancer, comment dire ?"
les couleurs sont sombres, le vert est sombre, le gris est sombre, ici. la fenêtre est claire. le blanc y est clair, le bleu y est clair, le vert est éclatant. et le verre est impeccable.

danser dans le noir, danser, danser, tourner dans un sens, dans l'autre, suivre les coups, fermer les yeux, toucher le plafond en laine de verre et danser, s'agiter dans tous les sens, personne ne me voie. il joue, elle joue, elle imagine, je danse. pendant trés longtemps. j'ai peur. je combat ma peur en dansant, je m'ouvre, au fond de cette cave, dans cette pièce toute petite au plafond bas, lumière éteinte et noir total. personne ne me voie. alors je danse.
puis on rallume la lumière, on monte les escaliers et on oublie.
pas en fait.
'fin

Posté par _lalo à 22:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur troisieme jour de février, matin

    i like this picture.

    hier j'ai relu les mails qu'on s'envoyait l'an dernier.

    qu'est-ce qu'on était connes.

    (mais qu'est-ce qu'on est devenues mieux!)

    Posté par ex-spaceyaourt, 04 février 2006 à 19:59 | | Répondre
  • note à toi-même

    ne pas focaliser sur le froid.
    le radiateur est ton pote.
    pense à lui lorsque tu as froid.
    ne pas focaliser sur le froid.
    non, ne pas.
    penser au radiateur.
    au ra-dia-teur.

    (ça, c'est fait)

    Posté par jun, 05 février 2006 à 17:39 | | Répondre
  • oui

    radiateur
    radiateur
    radiateuuuur

    (là j'ai le pied dedans)

    Posté par lo, 05 février 2006 à 22:32 | | Répondre
  • future ?

    Well, i guess white dressed men will take you during ur sleep to a room w/ white walls ...

    Posté par ~ s y a ~, 09 février 2006 à 21:20 | | Répondre
Nouveau commentaire